Investir dans un hébergement insolite

Cabane perchée
Partager cet article

Les hébergements insolites ont la cote et attirent un public de plus en plus large. Vous voulez vous lancer dans ce type de projet : vous retrouvez dans cet article les informations principales dont vous avez besoin pour le lancement !

Choisir son hébergement insolite

Tout d’abord, un hébergement insolite qu’est-ce que c’est ? C’est un hébergement dit original qui sort de ce que l’on peut trouver traditionnellement. Ces hébergements sont généralement construits avec des matériaux naturels et innovants. Ce qui permet de changer les habitudes afin de vivre une expérience inoubliable.

Il existe différents types d’hébergements insolites tels que :

• Cabanes au sol, perchées ou suspendues dans les arbres, flottantes, …
• Tipis et yourte
• Dôme, sphère ou bulle
• Roulottes
• Tonneaux
• Chalets et kotas (chalets finlandais de forme hexagonale)
• Écolodge
• Voiture aménagée
• Tiny house
• Bateau, péniche,
• Maison enterrée (façon hobbit)
• Maison troglodyte

Vous avez choisi votre hébergement insolite ? Dorénavant il va falloir trouver un lieu pour ce projet. La position doit être isolée (calme) et assez proche de la nature. Pour trouver le site idéal pour votre projet, un portail comme Ma-propriete-touristique.fr vous propose des propriétés touristiques à vendre partout en France. Il y a un point impératif à ne pas oublier, vous devez vérifier l’offre déjà existante près de votre propriété.

Maintenant que ces deux points importants sont résolus, il vous reste encore de nombreux points à éclaircir.

Créer son projet d’hébergement insolite

Étude de marché

Comme nous venons de le voir, le choix de l’hébergement et son emplacement sont important mais beaucoup d’autres points sont à voir, pour cela vous aurez besoin de faire une étude de marché.

Dans cette étude vous aurez à prendre en compte plusieurs éléments, en commençant par le budget dont vous disposez pour le bien, les besoins de financement complémentaire et la recherche de subventions. Par la suite, vous allez définir le tarif par nuit en prêtant attention à la situation de l’hébergement, du calendrier des réservations (haute saison et basse saison), sans oublier d’estimer le nombre de réservations (nuitées) possible. Il vous faudra également prendre en compte les dépenses concernant :

• La plateforme de réservation
• Les frais dit courant tels que : eau, électricité, les frais ménage…
• Les échéances des prêts bancaires à rembourser
• Les investissements complémentaires : mobilier, vaisselle, …

N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels du tourisme pour avoir des repères sur les principaux critères à prendre en compte. Sans oublier les frais de communication nécessaire pour vous faire connaitre de vos futurs clients : logo, carte de visite, site internet, photographie professionnelle, réseaux sociaux…
Cette étude vous permettra d’équilibrer votre plan de financement, de calculer la rentabilité de votre projet et donc de décider d’aller au bout de votre projet.

Autres points

L’offre touristique est forte sur la région ou vous souhaitez développer votre projet ? Démarquez- vous de vos futurs concurrents afin d’inciter les touristes à réserver chez vous. Il faudra vous renseigner sur le type de clientèle afin d’adapter votre projet à leurs besoins.

Pour attirer vos clients vous pouvez aussi leur proposer une liste d’activités à faire aux alentours de
votre hébergement.

Les règles d’urbanisme

Avant toutes choses, il faudra respecter les règles d’urbanisme et donc bien se renseigner sur ces dernières. Si ces règles ne sont pas respectées des sanctions peuvent être mises en place. Prenez contact avec la mairie pour connaitre la réglementation locale applicable sur le terrain sur lequel vous souhaitez développer votre projet et demandez le cas échéant une modification du plan local d’urbanisme (PLU).

Vous ne pouvez pas par exemple réaliser de constructions sur des terrains agricoles ou forestiers.
L’installation d’habitations légères de loisirs est envisageable mais elles doivent être démontables et ne rester que quelques mois par an sur votre terrain.

L’accompagnement autour du projet

Un projet avec des hébergements insolites reste très complexe. Des professionnels de l’hébergement
touristique peuvent vous accompagner pour tous ces points importants.
Le financement de votre projet demande des capitaux. Des subventions existent, il vous faudra contacter les différents organismes à même de vous en accordera (Conseil régional, conseil général, Chambre de commerce et d’industrie. Les aides seront pour l’achat de l’hébergement et certains travaux. Il faudra réfléchir à la subvention prise afin qu’elle soit bien adaptée au projet.

Cabane perchée dans les arbres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *