Les conseils pour réduire sa consommation lors de son emménagement

réduction consommation énergie
Partager cet article

Les ménages français attribuent une part conséquente de leur budget au paiement des factures d’énergie et cette dernière augmente régulièrement. La croissance du budget énergie est due à la fois à notre mode de consommation qui tend aux objets connectés et à l’augmentation régulière du prix de l’énergie. Toutefois, des conseils permettent de limiter ces dépenses. 

Bien choisir son logement

Lorsqu’on choisit son futur logement, il est important de prendre en compte l’étiquette énergétique du bien. Cette dernière doit obligatoirement figurer sur les annonces immobilières. Pour les logements dont la classe énergétique est F ou G, l’annonce doit également préciser que la consommation d’énergie est excessive. 

En général, les logements les mieux isolés et les plus performants sont un peu plus chers que le loyer moyen, tandis que les logements énergivores sont moins chers. Néanmoins, la différence de loyer peut être intéressante par rapport aux économies sur les factures d’énergie. Un simulateur permet de connaître le loyer moyen dans sa ville et par catégorie de bien.

Comprendre ses équipements

Chaque logement est différent, et il est important de comprendre le fonctionnement de son logement. Les points les plus importants sont le chauffage et l’eau chaude sanitaire. La consommation du chauffage électrique peut varier fortement suivant la qualité des radiateurs installés.

Par ailleurs, de nombreux logements dont le chauffage et le ballon d’eau chaude fonctionnent à l’électricité ont un compteur d’électricité configuré en option Heures Pleines Heures Creuses. Cette option tarifaire fait que l’électricité est moins chère 8h par jour, généralement la nuit, et plus chère le reste de la journée. Les 8h intéressantes ne sont pas modulables et sont programmées aléatoirement parmi plusieurs plages horaires disponibles. Le ballon d’eau chaude est habituellement configuré pour fonctionner sur cette plage horaire, mais il faut la connaître pour pouvoir utiliser les électroménagers sur ces horaires. 

Si l’usager ne pense pas utiliser au moins 50 à 60% de ses consommations en heures creuses, il peut être intéressant de demander à son fournisseur un contrat en option tarifaire de Base, c’est-à-dire au même tarif toute la journée.

Choisir un contrat d’énergie à prix intéressant

Les contrats d’énergie fonctionnent majoritairement par un paiement de 11 mensualités égales, calculées selon une estimation de la consommation. Ces estimations dépendent beaucoup des formules de calcul de chaque fournisseur, mais il y aura une régularisation en fin d’année. Dans tous les cas, quel que soit le mode de facturation, le consommateur paiera sur une année tout ce qu’il a consommé, au tarif indiqué sur son contrat.

Étant donné que la consommation dans le logement sera toujours la même, peu importe le fournisseur, l’important au moment de choisir son contrat est de comparer le prix du kWh indiqué sur la grille tarifaire de l’offre.

Pour le contrat de gaz, afin de connaître le prix du kWh de gaz, il faut avoir 2 données :

  • Sa zone tarifaire de gaz, elle dépend de son code postal, on peut la demander sur le site de GrDF.
  • Les tarifs “Base”, “B0” et “B1 et B2i” correspondent respectivement aux consommations inférieures à 1 000 kWh/an, entre 1 000 et 6 000 kWh, et supérieures à 6 000 kWh. 

Les gestes à adopter pour réduire sa consommation

L’orientation du logement et l’utilisation optimale des volets peut réduire significativement les consommations de chauffage. Avec une orientation à l’Est on ouvrira les volets dès le matin pour que le soleil chauffe la pièce, on pourra programmer le chauffage seulement pour le soir. Le fait de fermer les volets la nuit permet d’économiser au moins 1ºC de déperdition de chaleur. 

Des dispositifs comme Voltalis ou EcoWatt permettent aux usagers de contrôler leurs consommations, ces boitiers sont gratuits, et permettent d’éviter des pics de surconsommation. En moyenne, la consommation d’un logement équipé d’un tel dispositif diminue entre 10 et 15%.

De nombreux gestes au quotidien permettent également d’économiser en énergie : 

  • L’utilisation des électroménagers en mode éco ;
  • Le fait d’éteindre les appareils plutôt que de les laisser en veille ;
  • Privilégier l’eau froide à l’eau chaude quand c’est possible ;
  • Utiliser le four électrique pour plusieurs plats tant qu’il est chaud ;
  • Éviter les modes “boost”, “express”, et de manière générale tout ce qui génère une forte consommation d’un coup ;
  • Les températures idéales sont de 19ºC dans les pièces à vivre, 17ºC dans les pièces de nuit et 21ºC dans les salles de bain ;
  • Il est préférable de baisser le chauffage en journée plutôt que de l’éteindre, sans dépasser 4ºC de différence ;
  • Débrancher les chargeurs inutilisés, charger son téléphone juste le temps nécessaire plutôt que le laisser charger toute la nuit ;
  • Utiliser des ampoules à LED.
réduction consommation énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *