Rachat de crédit immobilier : Comment ça marche ?

Partager cet article

Obtenir un rachat de crédit immobilier : tout ce qu’il faut savoir

Le secteur des crédits et des prêts personnels est très vaste, et trouve application dans l’ensemble des aspects de notre quotidien. Prêt à la consommation, crédit pour l’achat d’une voiture ou encore crédit immobilier, les exemples sont nombreux. Dans le cas précis d’un crédit immobilier, il est rare qu’un particulier ne procède à aucune tentative de modification de ses mensualités ou de son taux entre la souscription de son crédit immobilier et sa toute dernière mensualité. Bien au contraire. 

Sur ce point, il est intéressant de se pencher sur le sujet du rachat de crédit immobilier. Définition, fonctionnement et étapes à suivre pour l’obtenir, voici tout ce qu’il faut savoir. 

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ?

Comme son nom l’indique, une opération de rachat de crédit, ou de regroupement de crédits, consiste à rassembler différents crédits, de différents montants, durées et créanciers. L’objectif est ainsi d’aboutir à un seul crédit au lieu de plusieurs, ainsi que de passer de plusieurs mensualités à une seule. Il en va de même concernant le créancier, les futurs prélèvements étant alors réalisés en une seule opération tous les mois et par le même créancier. 

Il s’agit d’une opportunité idéale pour réduire le montant total des mensualités réglées chaque mois pour l’ensemble des crédits en cours, y compris le crédit immobilier, ainsi que pour  en simplifier le suivi général. Attention à ne pas confondre rachat de crédit immobilier et remboursement anticipé de son crédit immobilier, cette notion renvoyant à un paiement partiel ou total de son crédit immobilier en avance, mais sans changer de contrat de crédit immobilier ni de créancier. 

Comment fonctionne un rachat de crédit immobilier ?

Tel que nous l’avons évoqué précédemment, un rachat de crédit immobilier a pour vocation de regrouper un crédit immobilier ainsi que tout autre crédit en cours, permettant de combiner l’ensemble des différentes mensualités en une unique mensualité, sans oublier de réduire le montant payé chaque mois. 

Concernant le fonctionnement d’un tel rachat de crédit, la première chose qu’il faut préciser est que la durée du crédit en sera inévitablement plus longue. A court terme, un rachat de crédit permet de réduire tant le nombre de crédits en cours, de créanciers et le montant des mensualités. Mais à long terme, cela signifie que la réduction des mensualités est amortie par l’allongement de la durée du crédit unique qui résulte de ce rachat de crédit. 

Un rachat de crédit est également l’occasion de négocier de nouvelles conditions de crédit, en particulier si les conditions de votre crédit immobilier ne vous satisfaisaient plus. Cela vous donne notamment accès à un nouveau taux, ce qui se révèle particulièrement intéressant si votre crédit immobilier a été souscrit il y a longtemps. Dans cette logique, votre taux d’endettement est abaissé, ce qui augmente votre pouvoir d’achat immédiat mais également vos possibilités d’investissement.

Un courtier immobilier peut être un allié de taille pour vous aider dans votre processus de rachat de crédit, afin d’évaluer avec vous vos différentes options et d’aboutir à la meilleure offre de rachat de crédit immobilier possible. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’un courtier immobilier a un certain coût.

Les étapes à suivre pour obtenir un rachat de crédit immobilier 

Avant d’obtenir le rachat de votre crédit immobilier, plusieurs étapes préalables doivent être observées. Justificatifs à fournir, étude du dossier, délai de réponse et déblocage des fonds, tous les détails sont à suivre.

Simulation en ligne et premières analyses

La première étape semble être toute naturelle, et pourtant il arrive que certains particuliers la négligent : simuler les conditions de son potentiel rachat de crédit immobilier. 

De nos jours, de nombreux outils de simulation en ligne existent à cet effet, et il serait bien dommage de s’en priver. Grâce à eux, il est par exemple possible de simuler votre mensualité idéale, la durée de votre nouveau crédit, ou encore votre futur taux d’endettement. Ces données seront dans tous les cas dûment analysées par l’organisme de rachat de crédit, les simuler et les étudier vous-même en amont afin d’identifier les conditions les plus avantageuses ainsi que réalistes est ainsi astucieux, ce qui pourra notamment augmenter vos chances d’obtenir une réponse favorable.

Dépôt de la demande et Réponse de principe

Dès lors que vous avez pris la décision d’opter pour le rachat de votre crédit immobilier, la prochaine étape consistera à effectuer une demande auprès de l’organisme de rachat de crédit sélectionné. La plupart du temps, il suffit de remplir un formulaire en ligne, en renseignant notamment les détails de votre crédit immobilier et de tout autre crédit devant être regroupé, votre situation professionnelle, vos revenus, le montant de votre loyer, ou encore votre ancienneté bancaire au sein de votre banque actuelle. 

Une fois la demande réalisée, il est courant d’obtenir une réponse de principe en quelques minutes, cette réponse de principe étant automatisée en tenant compte des éléments généraux de votre profil. Elle ne constitue pas la réponse définitive à votre demande de rachat de crédit, mais permet de vous rassurer une première fois sur le caractère recevable ou non de votre demande.

Communication de l’ensemble des pièces justificatives

La communication de l’intégralité des pièces justificatives qui vous sont réclamées est une étape clé, celle-ci permettant la véritable évaluation de votre situation et de votre possibilité de rachat de crédit, ainsi que de ses conditions. 

En règle général, il vous sera demandé de fournir :

  • une pièce d’identité,
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois, 
  • les 3 derniers bulletins de salaire,
  • parfois le bulletin de salaire de décembre de l’année N-1,
  • le dernier avis d’imposition,
  • les 3 derniers relevés bancaires,
  • un RIB,
  • les échéanciers de votre crédit immobilier et de tout autre crédit concerné par votre demande de rachat de crédit,
  • les contrats de souscription de ces mêmes crédits.

A noter que si vous empruntez à deux (ce qui est systématique si vous êtes marié), votre co-emprunteur devra fournir exactement les mêmes pièces justificatives. 

Étude du dossier et réponse définitive

Si la réponse de principe est positive, votre dossier sera minutieusement étudié par l’organisme, lequel vérifiera entre autres :

  • votre capacité d’emprunt, 
  • votre taux d’endettement actuel, 
  • la cohérence entre vos bulletins de paie et vos relevés bancaires,
  • le caractère raisonnable du montant de la nouvelle mensualité et durée de crédit demandées compte-tenu de vos revenus et de vos charges,
  • ou encore l’absence d’opérations jugées à risques sur vos relevés bancaires, telles que des jeux d’argent en ligne à répétition (type FDJ, Betclic …), des rejets de prélèvements, ou des découverts réguliers et/ou importants.

Au regard des éléments communiqués, c’est alors qu’une réponse définitive sera apportée à votre dossier, en général dans un délai de quelques jours suivant la communication de l’ensemble de vos pièces justificatives. Si la réponse définitive est négative, aucune suite ne sera donnée, et certains organismes ont l’habitude de recommander des partenaires spécialistes du rachat de crédit qui seraient à même de prendre en charge votre dossier. Si la réponse définitive est positive, la prochaine étape aboutit au déblocage des fonds. 

Déblocage des fonds

Enfin, dernière étape mais non des moindres : le déblocage des fonds. Il intervient généralement dans un délai d’une à deux semaines suivant l’obtention d’une réponse finale favorable.

Si vous n’aviez pas demandé de trésorerie supplémentaire lors de la constitution de votre dossier de rachat de crédit, l’organisme de rachat se charge directement de racheter vos divers crédits auprès de vos créanciers, soit de les solder auprès d’eux. Aucune démarche n’est à votre charge. Ainsi, dès le mois suivant, vous ne serez plus prélevé que par un seul créancier : celui avec lequel vous avez conclu votre rachat de crédit, au montant et aux conditions négociés. 

Si vous aviez toutefois demandé à bénéficier d’une trésorerie supplémentaire, cette dernière sera créditée sur le RIB renseigné pour les prélèvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *