Qu’est-ce qu’une assurance GLI (Garantie des Loyers Impayés) ?

Sécuriser vos revenus locatifs ou vous décharger de procédures coûteuses en cas d’impayés avec GLI
Partager cet article

Vous voulez sécuriser vos revenus locatifs ou vous décharger de procédures coûteuses en cas d’impayés ? Dans cet article, nous vous expliquons comment fonctionne l’assurance garantie des loyers impayés et pourquoi c’est important !

La garantie des loyers impayés est le meilleur moyen de sécuriser les revenus locatifs du propriétaire

Quand il s’agit de faire louer son logement, il faut prendre en compte certaines mesures afin d’éviter d’éventuels problèmes au niveau du loyer avec vos locataires. Alors, est-ce que la garantie des loyers impayés est la meilleure solution pour louer en toute sérénité ? 

Comment définir une assurance contre les risques locatifs ? 

La garantie des loyers impayés peut être considérée comme le meilleur moyen de sécuriser les revenus locatifs du propriétaire. Parce que le bailleur souscrivant une telle assurance est protégé contre les aléas de l’investissement tels que les loyers et charges impayés, les frais de contentieux, les dégradations immobilières, etc. Donc, opter pour une assurance contre les risques locatifs est très avantageux pour les propriétaires.

Pourquoi souscrire une garantie des loyers impayés ?

Les loyers impayés peuvent avoir des conséquences très lourdes pour les personnes ayant investi dans l’immobilier locatif afin d’avoir un complément de revenu. Parce qu’en cas de non-paiement du loyer, les investisseurs se trouvent confrontés à une procédure pénible et coûteuse. Autrement dit, si le bailleur n’a pas souscrit un contrat au moment de la signature du bail de location, il devra payer les charges liées au logement sans percevoir de loyer et être prêt à faire face à des démarches judiciaires longues afin de pouvoir régler ce problème. C’est pour cela qu’il vaut mieux que les investisseurs locatifs souscrivent une assurance des loyers impayés afin de sécuriser leurs revenus locatifs tout en évitant les charges impayées et les frais de contentieux. Ainsi, ils seront remboursés des loyers s’ils font face à un impayé.


Aujourd’hui, il existe plusieurs assurances GLI. Ils offrent une assurance loyers impayés qui permet aux professionnels de l’immobilier de sécuriser l’investissement locatif de leurs clients propriétaires. Ainsi, les bailleurs perçoivent chaque mois leurs loyers et charges à date fixe pendant toute la durée du bail de location. De plus, ils proposent une protection juridique qui prend en charge une éventuelle procédure contentieuse ou judiciaire contre le mauvais payeur. Ainsi, les bailleurs louent leur logement en toute sécurité et sérénité tout en évitant un retard de paiement ou d’impayé.  

Comment souscrire la garantie des loyers impayés ?

Dans l’objectif d’obtenir une couverture en cas de non-paiement du loyer, les investisseurs locatifs peuvent souscrire une garantie des loyers impayés auprès d’un assureur habitation vendant des assurances multirisques habitation. En outre, certaines assurances loyers impayés peuvent être souscrites par le propriétaire directement avant ou après la signature du bail de location.

Pour souscrire au contrat d’assurance loyers impayés, les assureurs appliquent un certain nombre de critères selon le profil des locataires afin de vérifier la solvabilité et l’éligibilité de leurs dossiers. Celles-ci peuvent être : 

  • Justifier un revenu mensuel supérieur à trois fois le montant du loyer,
  • Bénéficier d’un contrat de travail stable
  • Logement en question doit s’agir de la résidence principale du locataire.

Dans le cas où, les dossiers de locataires respectent les différentes conditions telles que mentionnées ci-dessus, le client accepte de souscrire une assurance GLI.

En effet, les bailleurs doivent respecter également certains critères pour que l’assurance impayée soit applicable. Ceux-ci peuvent être mentionnés comme ci-dessous : 

  • S’assurer que le logement en question est en bon état et peut être mis en location sans risque pour le locataire,
  • Mettre une clause dans le contrat de location pour que le bail puisse être résilié de plein droit si le locataire ne paie pas ses loyers,
  • Fournir à l’assureur les documents nécessaires afin de vérifier la solvabilité du locataire.

Que faire en cas de refus du dossier par l’assureur ?

Lorsque le dossier assurance loyer impayé n’a pas été accepté ou le locataire n’est pas solvable, les investisseurs locatifs peuvent avoir recours à d’autres solutions afin de sécuriser leurs revenus locatifs tout en gardant leur locataire. La première solution est de faire appel à un garant. Ainsi, en cas de non-paiement du loyer, un proche de locataire s’engage à régler les loyers impayés. Deuxièmement, les propriétaires peuvent opter pour la garantie Visale qui a été mise en place par l’Etat. Grâce à ce dispositif, les bailleurs seront remboursés par l’Etat en cas d’impayé.  

2 réactions sur “ Qu’est-ce qu’une assurance GLI (Garantie des Loyers Impayés) ? ”

  1. Ping Sécuriser son investissement locatif après l'achat

  2. Ping Bailleur : quelles sécurités pour votre investissement locatif ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *