Comment sélectionner le bon dossier locataire ?

sélectionner-bon-dossier-locataire
Partager cet article

La sélection d’un nouveau locataire n’est jamais facile, car celui-ci doit prendre en compte de nombreux éléments avant de pouvoir choisir le candidat « idéal ». Un mauvais choix pourrait entrainer de nombreuses conséquences financières, morales ou encore matérielles. La question est, comment être certain que les locataires vous fournirent de vrais documents ? Comment savoir s’ils ne vont pas dégrader le logement ? Vont-ils payer le loyer ?

Nous sommes tous d’accord, il n’y a pas de recette miracle et le risque zéro n’existe pas, mais nous vous avons préparé le « guide du bon locataire » pour vous aider à sélectionner le bon locataire.

Juger le sérieux du locataire

Un locataire qui a de bons revenus n’est pas forcément un bon payeur, et ça ne l’empêche pas de provoquer des nuisances ou des dégradations. Pour juger du sérieux du locataire, plusieurs questions à se poser, la plus importante est la question de la solvabilité. Le locataire est-il en mesure de payer le loyer tous les mois ?

Pour cela, vous pouvez utiliser au préalable les informations contenues sur ses bulletins de salaires, le contrat de travail ou le dernier avis d’imposition. Pour en savoir un peu plus sur le profil du locataire, posez lui des questions concernant le type de contrat ; le secteur d’activité ; le lieu de travail (loin, proche de la location) ; l’emploi sur le court ou long terme. Ce sont des critères importants pour éviter les problèmes de loyers impayés.

Trouver un profil idéal, c’est une bonne chose, mais une personne respectueuse du logement, c’est encore mieux ! Respect des lieux, propreté, relations conflictuelles, tout cela peut vite créer des conflits. Pour limiter cette situation conflictuelle, renseignez-vous sur les anciennes locations du candidat locataire en sachant, pourquoi a-t-il quitté son ancien logement et combien de temps y est-il resté ? Quelles étaient ses relations avec l’ancien propriétaire ?

Un locataire qui change plusieurs fois de logement au cours des dernières années laisse imaginer qu’il peut partir rapidement de votre logement et créer de la vacance locative. Si vous avez un doute sur le sérieux du candidat, il est possible de contacter les anciens bailleurs pour avoir leur avis.

Exiger un dossier locataire complet

Une étape primordiale, la constitution du dossier locataire. Celui-ci regroupe différents documents obligatoires à la constitution du dossier. Néanmoins, il est uniquement possible de demander les documents qui sont autorisés par la loi et énumérés dans le décret n°2015-1437 du 5 novembre 2015.

Ces documents permettent de vérifier l’identité, le domicile, l’activité professionnelle et les ressources de chaque candidat et des personnes qui se portent garants afin de s’assurer de la solvabilité du dossier.

Les documents obligatoires

  • Une pièce justificative d’identité en cours de validité
  • Une pièce justificative de domicile
  • Un ou plusieurs documents attestant des activités professionnelles
  • Un ou plusieurs documents attestant des ressources

Faire une analyse du dossier locataire

S’assurer que le locataire a bien les moyens de payer régulièrement le loyer sans se mettre en difficulté financière n’est malheureusement pas une garantie à 100%. Il est donc crutial de vérifier l’ensemble des pièces justificatives nécessaires au dossier de location. Ces dernières années, les faux documents présentés par des locataires sont en augmentation.

Aujourd’hui, environ 10% des documents présentés pour bénéficier des prestations immobilières sont des faux ou bien modifiés. Notons néanmoins que la majorité des locataires présentant de faux documents sont des personnes ayant des difficultés à obtenir un logement sur des marchés tendus et dans un contexte où les exigences des propriétaires sont importantes.

Les étapes d’analyse

  1. Vérifier l’identité du locataire : carte d’identité, numéro de sécurité sociale…
  2. Vérifier les revenus du locataire : primes, retenues sur salaire…
  3. Vérifier l’avis d’imposition du locataire : numéro fiscal, référence avis d’impôt..

    Toutes ses étapes de vérification du dossier prennent énormément de temps en partit lorsqu’elles sont réalisées manuellement (environ 30 min par dossier). De plus, souvent, les documents déposés ne sont pas les bons, faux ou bien ne correspondent pas aux critères demandés. Il existe donc une solution qui permet d’automatiser cette analyse afin de faire gagner 70% de temps aux agents de locations.

Les étapes d’analyse avec EazyRent

Il est donc évident que ce temps d’analyse impact le quotidien des administrateurs de biens. Pour limiter les risque, il existe des solutions innovantes qui permettent d’automatiser cette analyse afin de faire gagner aux agents de locations et de fiabilité les dossiers.

Avec la solution EazyRent, c’est une étape qui s’effectue rapidement, avec simplicité et efficacité. En quelques mots, le locataire dépose son dossier sur la plate-forme, ensuite une intelligence artificielle analyse l’ensemble du dossier, document par documents afin d’assurer la véracité du dossier, cela avec une fiabilité supérieure à 95%.

Par la suite, EazyRent établit un « scoring » qui correspond au résultat d’analyse de l’authenticité et l’exactitude des documents. Ce scoring vous permet de passer à l’étape finale. Vous avez le choix de sélectionner n’importe quel dossier locataires analysés indépendamment du scoring car EazyRent est un outil d’aide à la décision : nous analysons, vous décidez !

sélectionner-bon-dossier-locataire

1 réaction sur “ Comment sélectionner le bon dossier locataire ? ”

  1. Ping Le moteur immo au service de l'investissement immobilier locatif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *