Frais de dossier crédit immobilier : Comment les négocier ?

négocier avec son banquier
Partager cet article

Crédit immobilier : astuces pour négocier ses frais de dossier

Un crédit immobilier ne se résume pas au prix d’achat du bien immobilier dont vous rêvez de devenir propriétaire. Bien au contraire. De multiples coûts supplémentaires viennent s’annexer aux mensualités à rembourser. Et les frais de dossier en font partie. 

Dans le présent article, nous vous expliquons tant à quoi correspondent ces fameux frais de dossier, que les divers arguments à soumettre à votre banque pour les négocier à la baisse.

A quoi correspondent les frais de dossier d’un crédit immobilier ?

De manière générale, les frais de dossier inclus dans tous les crédits immobiliers correspondent à la constitution de votre dossier de demande de prêt au sein de votre banque. Pour entrer dans les détails, il s’agit surtout du travail concernant la vérification de l’ensemble de vos documents. 

Ces frais de dossier sont compris dans une fourchette de 500 à 1000 €, suivant les pratiques de chaque banque.  

Quand faut-il payer les frais de dossier de son prêt immobilier ?

Hormis le fait de savoir ce que ces frais de dossier couvrent réellement, encore faut-il les payer. Mais alors quand faut-il les régler ? Sont-ils étalés sur toute la durée du prêt, ou est-il nécessaire de payer ses frais de dossier au comptant dès le départ ?

Vous faites bien de vous poser la question. Ce qu’il faut savoir, c’est que la majorité des banques exigent que les frais de dossier soient directement réglés, c’est-à-dire dès lors que la demande de crédit est validée. Il s’agit en quelque sorte d’une source de profit instantané pour les banques. Cela leur permet également de rémunérer tous les collaborateurs ayant participé à la vérification de vos informations.  
En consultant le détail de votre échéancier, vous vous apercevrez que les frais de dossier sont intégrés à la première mensualité à rembourser, laquelle est directement prélevée sur votre compte.

Est-ce possible de négocier les frais de dossier d’un prêt immobilier ?

Oui, il est tout à fait possible de négocier les frais de dossier de son prêt immobilier. Et cela est même vivement recommandé. D’ailleurs, négocier immédiatement les frais de dossier de votre crédit peut vous faire faire des économies à court terme, mais il est également possible d’en faire à long terme en renégociant votre crédit immobilier dans sa globalité.

Vous n’avez rien à perdre, mais beaucoup à y gagner. Votre ancienneté au sein de votre banque, le sérieux de votre profil ou encore le fait de faire jouer la concurrence sont tout autant d’astuces qui peuvent vous faire économiser plusieurs centaines d’euros. Zoom sur ces techniques intéressantes à tenter.

Mettre en avant son profil

Premier argument phare que vous pouvez avancer : votre profil. Plus précisément la stabilité ainsi que la fiabilité de votre profil. 

En d’autres termes, il s’agit là de charmer votre banque en mettant en avant l’apport que vous avez été capable de réaliser, vos diverses garanties, votre taux d’endettement raisonnable, ou encore l’absence de découvert depuis un long moment. 

Valoriser ses relations avec la banque

Autre technique : miser sur vos relations privilégiées avec votre banque
Certains pourraient penser que cela coule de source. Et pourtant, il est souvent utile de rappeler à votre banque les relations que vous entretenez, en guise de moyen de persuasion. Les anciens clients peuvent mettre en lumière leur fidélité, tandis que les nouveaux peuvent proposer de souscrire à d’autres offres sur l’année, ou encore de domicilier leurs revenus voire leur épargne.

Passer par un courtier

Afin de réduire les frais de dossier, passer par un intermédiaire est l’une des autres solutions à envisager. Sur ce terrain, un courtier immobilier sera votre meilleur allié. 

Un courtier en crédit immobilier est un véritable professionnel à part entière. Il sera en mesure de prendre totalement en charge votre demande de crédit, et d’optimiser grandement vos chances d’obtenir une réponse favorable. Du rassemblement des pièces justificatives jusqu’au déblocage des fonds, vous bénéficierez ainsi de son expertise et de son aide. 

Outre le conseil professionnel qu’il vous apporte, un courtier immobilier est également un intermédiaire de choix pour négocier les frais de dossier, et même le taux de votre prêt. Il est habitué aux exigences des banques et saura parfaitement quels arguments avancer pour obtenir le résultat escompté. Détail important : faire appel à un courtier immobilier a un certain coût, il est donc important de prévoir ce coût dans votre budget en amont.  

Ne pas hésiter à faire jouer la concurrence

Dernière technique, mais qui a déjà fait ses preuves dans tous les secteurs : faire jouer la concurrence. Et sur ce point, les banques ont toujours beaucoup plus intérêt à concéder des faveurs qu’à perdre un client. 

Pour cela, il ne suffit pas de menacer votre banquier d’aller à la concurrence. Plus votre argumentaire sera construit, et plus votre levier de pression sera puissant. L’astuce est ainsi de réaliser des simulations avec plusieurs autres banques. De telles simulations chiffrées indiqueront à votre banque que vous avez d’ores et déjà entrepris les démarches de comparaisons, et que vous n’êtes peut-être qu’à un peu de basculer vers une banque plus avantageuse. Dès lors, votre banque devrait se montrer apte à conclure un compromis sur les frais de dossier. 

Pas toujours évident de bien négocier face son banquier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *