Pourquoi le pouvoir d’achat immobilier a baissé dans les grandes villes de France ?

Partager cet article

Le pouvoir d’achat immobilier a baissé dans les grandes villes lors des 5 dernières années

Dans le marché immobilier nous constatons qu’ il y a des logements de plus en plus chers pour une taille de moins en moins grande. 

Mais comment ?

Nous pouvons regarder tout simplement le revenu médian des ménages dans les villes, les prix moyens au m², et les taux d’intérêt pratiqués par les banques sur ces cinq dernières années pour comprendre la perte de pouvoir d’achat immobilier des Français.

“Nous observons donc une perte de 6m² de pouvoir d’achat en moyenne, bien que les taux d’intérêt des crédits immobiliers aient été baissés et que les revenus des ménages aient progressé.”

Quand les prix augmentent et les revenus restent stables ?

Qui dit hausse de la demande dit augmentation des prix. C’est exactement ce qui s’est passé à Rennes. Les revenus des habitants sont restés stables et la hausse de la demande a engendré une augmentation des prix. Donc, le pouvoir d’achat immobilier a baissé.

En termes de perte de pouvoir d’achat immobilier Rennes arrive donc en première place suivi de Strasbourg, NantesToulouse et Lyon.

Quant aux villes les plus chères…

Nous avons constaté que le pouvoir d’achat immobilier a baissé moins dans les villes les plus chères. Nous avons observé une perte de :

  • 1 m² à Paris
  • 2 m² à Nice
  • 3 m² à Bordeaux
  • 3 m² à Montpellier

Non seulement parce que les prix ont moins augmenté dans ces villes, mais aussi parce que les revenus moyens y ont plus progressé, avec une hausse de 10%.


N’oublions pas que le pouvoir d’achat immobilier y est le plus faible du pays. Avec un revenu médian vous pouvez acheter :

  • 19 m² à Paris
  • 27 m² à Nice
  • 32 m² à Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *